Yaoundé

Yaoundé

Yaoundé est un gorille de plaine d’Afrique de l’Ouest (Gorilla gorilla gorilla).

Il est né dans un zoo Hollandais en 1983 et est arrivé à la Vallée des Singes en 1998 pour prendre la tête d’un groupe comprenant trois femelles. Le gorille étant une espèce polygame, le dos argenté (nom donné aux mâles gorilles adultes), peut être à la tête d’un groupe comptant jusqu’à 8 ou 10 femelles, dans son milieu naturel, la forêt tropicale d’Afrique occidentale (Nigéria, Cameroun, République Centrafricaine, Gabon, Guinée équatoriale et Angola).

Comme un mâle gorille doit le faire, Yaoundé joue son rôle de chef et intervient au sein du groupe quand la situation le nécessite.

Par exemple, Yaoundé a été confronté plusieurs fois à l’arrivée de nouvelles femelles dans son groupe. Ces arrivées provoquent des tensions entre les femelles qui doivent établir une hiérarchie entre elles. Mais à chaque fois, il a géré les conflits engendrés de façon juste et équitable.

C’est ce qu’il faut retenir de ce magnifique dos argenté : son extrême gentillesse et sa patience avec les membres de sa famille. Bien loin de l’image véhiculée par la littérature et le cinéma, le gorille est en effet un animal doté d’une très grande sensibilité.

De nombreux jeux ont d’ailleurs été observés entre lui et ses petits car Yaoundé est le père de 12 gorilles nés à la Vallée des Singes.

Les plus jeunes de ses petits sont encore présents sur le site tandis que les plus âgés ont été transférés dans d’autres parcs en Europe et même jusqu’en Australie, pour s’y reproduire. En effet, les jeunes gorilles doivent quitter leur groupe natal à la maturité sexuelle (8/9 ans pour les femelles, 10/12 ans pour les mâles). D’ailleurs, Yaoundé est déjà plusieurs fois grand-père !

Pour ce mâle de 200kg, près de 18 kg de légumes sont nécessaires chaque jour. Contre toute idée reçue, le gorille, le plus grand singes du monde, est exclusivement végétarien. Yaoundé est l’ambassadeur de cette espèce emblématique à la Vallée des Singes et il participe à la conservation de cette espèce qui est en danger critique d’extinction dans son habitat naturel. Les menaces auxquelles le gorille doit faire face, dans la nature, sont la chasse, la destruction de son habitat (déforestation, principalement pour établir de nouvelles terres agricoles) et les maladies comme le virus Ebola qui décime ses populations.